Black BOX

 

 

Black BOX. Nous sommes tous connectés. A tout. Tout le temps. Nous sommes dans l’univers et l’univers est en nous. Nous somme des enfants du Big bang, né du choc. Evidemment depuis il y a eu du chemin, il y en aura encore puis nous redeviendrons poussière. Nous sommes des corps composés de matière , de cellules et d’organes certes, mais pas que. Nous sommes aussi des êtres d’esprits. La spiritualité est une quête humaine. Dans « Les portes de la perception » Aldous Huxley parle des portes qu’il faut ré-ouvrir dans nos mur. Les murs définissent l’espace et l’espace est contraignant. Les murs c’est aussi nous rappeler que le temps passe et que notre passage ici est pérenne, aussi infime qu’un clin d’œil (WINK). La perception que nous avons de notre univers dépend du point de vue de l’observateur. La black box parle dans ce grand tout. Le noir est assez dense pour effacer chaque contour , il fait disparaître la notion d’espace . La galaxie s’étale du sol au plafond. La trame c’est la représentation de notre passage sur terre, du point A au point Z. Au centre se trouve l’humain sans tête. le 3ème œil bien ouvert pour avoir accès aux connaissances fondamentales. A ses pieds le trou noir. Pour certains le trou noir est ce qui avale tout ce qui se trouve a proximité, de la lumière a la matière. Pour d’autres il est la possibilité d’accéder à d’autres dimensions. Pour compléter l’image afin de passer de l’autre côté, vous devrez tirer avec précaution sur la cordelette.